Une immersion onirique dans les dédales du temps

Un véritable voyage dans le temps au coeur de la Cathédrale Saint André de Bordeaux, rendu possible par un spectacle immersif conjuguant vidéomapping, ballet de lumières, récit narratif et musique créés spécialement pour cet événement

Parti-pris artistique

Nous avons souhaité donner vie à expérience multi-sensorielle unique en tapissant virtuellement les parois intérieures de la Cathédrale de Bordeaux par des projections vidéo de très haute qualité. L’ambition : faire revivre l’émotion originelle qu’ont cherché à susciter les bâtisseurs de l’époque. Un véritable voyage onirique, qui transporte les spectacteurs pendant 45 minutes.

Le spectacle est composé en 3 actes :

  • Acte 1 : Architecture et construction : une plongée dans l’univers des architectes de l’édifice, révélant les secrets de la construction, depuis les premiers tracés de croquis jusqu’à la mise en place des vitraux.
  • Acte 2 : Vitraux et jeux de lumière : à travers les vitraux, les faisceaux de lumière du soleil transforment continuellement la perception de l’édifice, dans un ballet lumineux majestueux qui évolue de l’aube au crépuscule. Les murs semblent disparaître pour ne devenir que vitraux, comme s’ils étaient faits de verre.
  • Acte 3 : Acoustique et musique à travers les âges : enfin, le spectacle traverse enfin les siècles d’histoire du lieu, en redécorant les murs des styles emblématiques de chaque époque

Tout au long de ce voyage onirique, une voix et des musiques spécialement composées pour cet événement accompagnent le spectateur, afin de raconter l’histoire de la Cathédrale de Bordeaux, l’un des joyaux du patrimoine architectural français

Parti-pris technique

Le vidéo mapping à 360° mêle des scènes en 2D et en 3D, et se base en partie sur des aquarelles ou dessins à la craie créées par des artistes de notre équipe

La bande sonore du spectacle est un son spatialisé en 3D

Production et intégration technique : Lotchi
Direction et réalisation visuelle: Ateliers BK
Conception lumière : LJOMA
Musique : Paul Lecomte
Photos : Emmanuel Brun